Supprimer une application Firefox sous Linux

Firefox peut proposer de télécharger une application depuis un site Web, qui va s’installer dans votre profil et ajouter une entrée dans le menu. L’application se présente sous le nom du site Web suivi d’un hash.

Cette application ne s’installant pas selon le processus normal d’installation d’application Linux, il se pose la question de savoir comment désinstaller ce type d’application. C’est en fait très simple.

Allez dans le profil utilisateur qui a installé l’application Firefox et lancer simplement la commande suivante :

~/.nomapplication-hash/webapprt-stub -remove

La désinstallation est terminée.

Ubuntu Server : Mise à jour de version

Lorsque l’installation a été faite à partir d’une version à support de long terme (LTS), les mises à jour sont configurées pour se faire uniquement sur ces versions, donc tous les deux ans.

Pour faire une mise à jour d’une version LTS vers une version intermédiaire, il faut en premier lieu modifier la configuration pour autoriser les mises à jour en dehors des version LTS. Cela se fait dans le fichier /etc/update-manager/release-upgrades dont il faut positionner la valeur Prompt de lts à normal.

La mise à jour de version se fait ensuite normalement avec la commande do-version-update.

Optimiser la gestion de la mémoire virtuelle sous Ubuntu

Logo Ubuntu orange

Ayant une configuration modeste sur modeste sur mon PC portable (sans carte graphique) et la désagréable habitude de lancer de nombreuses applications simultanément, je me suis aperçu qu’Ubuntu avait une fâcheuse tendance à se servir un peu trop promptement à mon goût de la mémoire virtuelle. En effet, bien que je sois loin de la saturation de la mémoire physique, je vois très régulièrement des petites quantité de mémoire virtuelle utilisée, je me suis donc posé la question de savoir quelle en était la raison.

En lançant la commande suivante, on connaît le seuil de déclenchement de la mémoire virtuelle.

~$ more /proc/sys/vm/swappiness
60

On voit alors que, par défaut, dans la configuration à partir de 60% de mémoire libre, Ubuntu commence à avoir recours à la mémoire virtuelle. Si la configuration est un peu faible, même avec un Linux, le seuil peut être atteint assez facilement. Dans mon, cas, j’ai donc modifié la configuration pour que ce déclenchement se fasse à 33% grâce à la commande suivante :

~$ sudo sysctl vm.swappiness=33
vm.swappiness = 33

De cette manière le recours à la mémoire virtuelle est un peu moins systématique ce qui optimise son fonctionnement.

1 2